Ile d’Okhone, rive occidentale, plage de sable rouge

Publié par DidiStras

le 08/02/2015

224 vues

3 commentaires

PlageSableGrenatv

Échelle du sujet : non renseignée

Description

Le détroit, « les portes d’Olkhone » long d’environ 2 km sépare la rive occidentale de l’Ile d’Olkone (72 sur 15 km). « Olkhone » veut dire sec. En été, la traversée par bac, à partir de Sah’hurta dure environ 10 min.
L’île d’Olkhone est un morceau de croûte émergée continentale très ancienne. Elle appartient à un ensemble de horst et de graben délimité par des systèmes de failles : à l’Ouest, faille rectiligne de Primorsky, puis graben, « la petite mer, Maloe more » peu profonde, île d’Olkhone, bordée à l’Est par la faille d’Olkhone, enfin le graben très profond (1640m, au pied de l’île), du lac principal.
En général, le relief côtier est doux, caractérisé par une succession de baies et de plages, recouvertes de sédiments relativement fins d’âge Tertiaire, apportés par le vent.
Quelques falaises et escarpements apparaissent lorsqu’on remonte vers le Nord. Leur taille est inférieure aux escarpements de la faille principale Primorsky (rive Occidentale du lac).
On observe aussi ponctuellement l’effondrement de terrain, en forme "d’hémicycle", prélude au remplissage sédimentaire du graben peu profond en train de s’effondrer. Ce remplissage contemporain des mouvements tectoniques est synt-rift.
Un arrêt sur une des plages de la rive occidentale permet d’observer du sable rouge, contenant grenats et quartz roses et des galets, représentatifs des roches du socle très ancien.
Le lieu est aussi émouvant en raison de la présence d’un ancien Goulag, camp de prisonniers, détruit et brûlé après la mort de Staline pour que les traces de son existence disparaissent.