1. Médias
  2. Corniche jijelienne, Algérie

Corniche jijelienne, Algérie

Publié par Mimi

le 19/03/2014

388 vues

0 commentaire

plage rouge

Échelle du sujet : non renseignée

Description

Entre Béjaïa et Jijel.

Les plaines côtières de la région de Jijel sont des bassins d’érosion entourés au sud par les reliefs de la petite Kabylie.
Elles sont situées au nord, le long de la bande littorale : plaines d’El Aouana, bassin de Jijel, vallées de Oued Kébir, et petites plaines de Oued Z’hour.

Dans cette région, la montagne tombe souvent à pic dans la mer et forme une côte très découpée, constituée en grande partie de grès de Numidie, appelée Corniche jijelienne, qui forme de nombreux caps, falaises, presqu’îles et promontoires. On y trouve aussi de très belles grottes et des gouffres encore inexplorés. Le bassin versant culmine à 1 589 m d’altitude avec une altitude moyenne de 406,02 m.

Le massif magmatique d’El Aouana : il se présente sous la forme de dômes coniques (voir photo) constitué par un seul type de roches, qui peut être soit volcanique, soit subvolcanique.
L’étude des roches a montré que les minéraux ont cristallisé à des températures de 800 à 900°C et des pressions de 2 à 5,5 Kbars.

La végétation du bassin versant est marquée par une couverture forestière peu abondante constituée en majeure partie de chênes-lièges.

Cette plage est appelée "plage rouge" à cause de la couleur doré foncé du sable.

Sources : wikipedia et bulletin de service géologique de l’Algérie

Tags de l’auteur

94/94

Commenter

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.