Dépôts deltaïques et fluviaux du Pliocène de l’Île-sur-Têt

Publié par Lionel DUCHOISELLE

le 16/04/2024

15 vues

0 commentaire

Échelle du sujet : non renseignée

Description

Après le retour de la mer au début du Pliocène (En effet à la fin du Miocène vers -6Ma, la fermeture du détroit de Gibraltar avait provoqué un assèchement partiel de la Méditerranée, les vallées creusées de manière importantes durant l’émersion sont à nouveau théâtre d’une sédimentation provisoirement marine mais ici ce sont des dépôts du Pliocène moyen à final de nature deltaïque ou fluviale qui forment ces falaises aujourd’hui visibles le long de la vallée de la Têt.

Ces dépôts sont visibles dans de nombreux endroits autour de l’Île-sur-Têt notamment à un site aménagé et payant indiqué mais aussi depuis le plan d’eau situé au nord-ouest du village (photo, ici présentée) et depuis la D2 en direction de Montalba-le-Château (panorama aménagé).