Erosion en cannelures de grès rouges fluviatiles à Talampaya, Argentine.

Publié par Lionel DUCHOISELLE

le 31/01/2024

19 vues

0 commentaire

Échelle du sujet : non renseignée

Description

Ces falaises (hautes de 120 à 140m) du canyon de Talampaya est constitué de grès fins fluviatiles rouges du trias inférieur (Olénékien, -251 à -247Ma). Une érosion particulière s’est mise en place formant des genres de cannelures. Il semble que ce soit de l’eau infiltrée dans les formations les plus superficielles qui en ressortant au niveau de niveaux moins perméables finisse par surcreuser ces gouttières verticales. Selon certains auteurs cette érosion par l’eau est couplée à l’érosion éolienne mais pour l’instant la forme particulière de ces cannelures reste en partie mystérieuse.